Les Oeuvres

L’évangélisation

Les Pasteurs fondateurs des stations propagent la Bonne Nouvelle dans de nombreux villages des régions de Ouagadougou, Ziniaré, Dori et du pays Bwaba. Touchés par l’évangile, les nouveaux convertis viennent bruler leurs fétiches et se font baptiser par immersion. Des églises sont fondées en divers lieux.

L’encadrement des enfants et des jeunes

Ecoles de jeudi, Clubs d’Enfants, Camps Bibliques sont encadrés par les Missionnaires. Le premier camp biblique d’enfants se tient à Loumbila en 1965 à l’initiative d’Arlette CHEVALLEY et le 1e camp de jeunes à l’initiative du Pasteur Jean OLLE.

Ces expériences sont encourageantes et vont se répéter pratiquement chaque année. Elisabeth ECHTLER, Nicole FROGER, Régine PALL organisent des séminaires de formation de moniteurs avec le concours de frères burkinabè qualifiés. Des centaines d’enfants et de jeunes participent à ces rassemblements ou beaucoup se convertissent et parmi eux, des jeunes de familles non chrétiennes.

Les centres de formation biblique

La croissance extraordinaire des églises s’est accompagnée de vocations de pasteurs nationaux qu’il fallait former par l’étude de la Bible. Une Ecole Biblique est fondée à Ouagadougou en 1965- cycle de trois ans- en langue française pour des jeunes ayant le niveau BEPC. Elle fermera ses portes après quelques années de fonctionnement. Le Centre Emmanuel est ouvert à Boromo en 1988- cycles de deux ans ou trois ans- pour la préformation biblique des jeunes postulants à l’école biblique de Banankeledaga.

Les émissions radiophoniques et télévisuelles

Mme BRISSET et les élèves du Collège
Mme BRISSET et les élèves du Collège de Loumbila

Mme BRISSET et les élèves du Collège de Loumbila participent à des émissions de radio et de télévision. Nicole FROGER travaille au Studio « Chant Joyeux » et « Viim Koega » à Koudougou en 1979.

La traduction de la Bible et l’Alphabétisation

M. et Mme BOUTINON, à Dori, se consacrent à l’étude du fulfuldé pour atteindre le peuple peul  et traduisent l’Evangile de Marc et les Actes des Apôtres. M. AGUILA, à Ouagadougou, travaille depuis 1993 dans le cadre de la Société Internationale de Linguistique (C.I.L.) à la traduction de la Bible, avec ordinateur.

Viviane ECHTLER et Mariette CIZAUSKA ont donné des cours d’alphabétisation à Ziniaré de1973 a1977 à Ouagadougou.

Le foyer de jeunes filles

Initialement à Koubri, le foyer de jeunes filles est ouvert à Loumbila  en 1962 par M. et Mme BRISSET  pour protéger du mariage forcé et des précautions des jeunes filles converties. Au foyer ou elles sont internées, elles apprennent la lecture, l’écriture et l’instruction ménagère. Un Pasteur burkinabè et son épouse, Noraogo et Poko GUENDA, leur tiennent lieu de parents et affermissent leur foi naissante.