ASAD

INTRODUCTION

ActionSidaEn 1998, le Bureau Exécutif des Assemblées décide de créer l’Action Sida des Assemblées de Dieu (ASAD) pour concrétiser leur ferme volonté de s’engager dans la lutte contre le VIH/SIDA.

1. LES OJECTIFS DE ASAD

Les objectifs d’ASAD sont définis autour de trois axes:

  • Le renforcement des mesures de prévention de la transmission du VIH/SIDA,
  • L’amélioration de la qualité de la prise en charge globale des PVVIH,
  • L’élargissement de la réponse et promotion du partenariat national et international en faveur de la lutte contre le VIH/SIDA.

2. EXPERIENCE DE ASAD DANS LA LUTTE CONTRE LE VI/SIDA

Au regard des résultats acquis sur le terrain dans le domaine de la lutte contre le VIH/SIDA, l’adhésion et l’engagement des leaders d’église représente pour nous le principal acquis. A travers ses activités, l’ASAD a mis l’accent sur l’information, l’éducation et la communication pour le changement de comportement (IEC/CCC) à grande échelle des populations et aussi, le renforcement des compétences des Pasteurs.

Plusieurs activités ont été organisées par ASAD depuis 1998, année de démarrage de ses activités, à savoir :
– Environ cinquante (50) séminaires et ateliers de formation en direction des pasteurs d’église (plus de 3500 formés), les responsables des femmes, des jeunes, des moniteurs des enfants, des enseignants d’écoles primaires et bibliques, les étudiants des écoles bibliques, les musiciens, les couples…

– Des activités d’IEC/CCC à l’endroit : des jeunes, des femmes, des populations des zones rurales par des émissions radio télévisées, théâtre, exposés, causeries débats.
– Des activités de Counseling et de dépistage du VIH : plus de 1000 personnes ont été dépistées.

– Elaboration d’outils de sensibilisation et de formation adaptée au monde communautaire religieux : boîte à image, manuel de formation, dépliants.
– Prise en charge psychosociale de plus de 500 orphelins et plus de 1000 PVVIH.

3. LES DIFFICULTES RENCONTREES

La mise en œuvre de ces activités ne s’est faite sans difficultés parmi lesquelles on note : Le manque de ressources financières pour jouer pleinement son rôle, le manque de siège, le manque de centre de prise en charge des malades, le manque de personnel.